Une série haute performance : MissionH24 et l’Armée de l’Air & de l’Espace

Quand deux univers de haute technologie, à la recherche de performance et de nouvelles énergies, se rencontrent à Cognac, à la base aérienne 709, sur le circuit Paul Ricard ou encore à l’aéroport international du Castellet, une série riche d’enseignements, de découvertes, d’échanges, de portraits et d’images spectaculaires est produite et se dévoile jusqu’aux 24 Heures du Mans (12-16 juin).

L’image est célèbre et témoigne de l’ambiance festive, populaire et solennelle : la Patrouille de France survole la grille de départ des 24 Heures du Mans à quelques minutes du lancement de l’épreuve d’endurance. Dans le ciel, les couleurs bleu, blanc rouge splendides participent au cadre magique de cette cérémonie légendaire. Sur le bitume du mythique tracé de 13 kilomètres, depuis quelques années, devançant le plateau des concurrents, un prototype, un démonstrateur technologique, la voiture de course électrique hydrogène de MissionH24 boucle un tour d’honneur devant les dizaines de milliers de spectateurs et des centaines de milliers de téléspectateurs.  

Acteurs de ces instants extraordinaires, l’espace de quelques minutes, MissionH24 et l’Armée de l’Air & de l’Espace se sont rencontrés avec la H24 et les PC-21 sur leurs bases respectives d’entrainement, Cognac et le circuit Paul Ricard, pour des partages d’expérience, de savoir-faire, de recherches et d’objectifs. Vitesse, performance, sécurité, outils de simulation, aérodynamique, transition énergétique… autant de sujets débattus entre pilotes, ingénieurs, mécaniciens, experts de la mobilité, filmés et à découvrir tout au long des semaines à venir.

Des images extraordinaires et des dialogues pionniers.

Instagram : MissionH24

Crédit  : Rémi Chaillaud


MissionH24 en roulage aux TotalEnergies 6 Heures de Spa-Francorchamps

Sur la piste belge, le 11 mai, dans le cadre de la 3e manche du FIA WEC 2024, la H24, prototype de course électrique hydrogène de MissionH24, programme en collaboration entre l’Automobile Club de l’Ouest et H24Project, évoluera en compagnie d’une autre voiture hydrogène, l’Alpenglow d’Alpine, qui réalisera ses premiers kilomètres officiels en public sur circuit.

 

Avec le circuit de Spa-Francorchamps, MissionH24 a toujours entretenu des relations particulières et 2024 le prouvera encore.

En 2018, ce programme en collaboration entre l’Automobile Club de l’Ouest et H24Project pour la création d’une catégorie H2 aux 24 Heures du Mans et en Championnat du Monde d’Endurance de la FIA, dévoilait officiellement sa stratégie pour l’Endurance, organisant dans le même temps une démonstration et un ravitaillement en hydrogène du premier véhicule laboratoire électrique hydrogène, la LMPH2G. Le défi commençait alors.

Les années suivantes furent le théâtre de l’installation de la première station mobile H2, construite par TotalEnergies, dans le paddock, puis ensuite en bord de piste, de l’engagement aussi de ces prototypes pionniers, la LMPH2G puis la H24, en essais libres de la Michelin Le Mans Cup dans le cadre de l’European Le Mans Series.

En 2023, à l’occasion de la manche du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA à Spa-Francorchamps, la LMPH2G réalisait un tour de démonstration pour les nombreux spectateurs venus voir le formidable plateau Endurance quelques semaines avant le centenaire des 24 Heures du Mans, avec un équipage symbolique du lien entre MissionH24 et le mythique tracé belge : Pierre Fillon, président de l’ACO, au volant, et Amaury Bertholomé, directeur général du circuit de Spa-Francorchamps, en passager.

Le 11 mai 2024 sera une nouvelle étape. A quelques dizaines de minutes du départ des TotalEnergies 6 Heures de Spa-Francorchamps, 3e manche du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA 2024, la H24 bouclera plusieurs tours du légendaire toboggan belge, en compagnie d’un autre véhicule hydrogène, l’Alpenglow d’Alpine, doté d’un moteur à combustion quand la H24 utilise une pile à combustible, fournie par Symbio, l’un des précieux partenaires avec TotalEnergies, Michelin, Plastic Omnium, Richard Mille et Dietsmann.

Cette démonstration de deux véhicules hydrogène déployant deux technologies différentes illustre la spécificité de l’Endurance. Son règlement sportif accueille et encourage la variété des solutions, notamment pour la transition énergétique. La station mobile en H2 de TotalEnergies sera déployée pour procéder au ravitaillement de ces deux machines pionnières.

Durant tout l’événement, les spectateurs pourront approfondir leurs connaissances, entretenir leur intérêt pour l’hydrogène en visitant le Village Hydrogène, dédié à la compétition zéro émission, installé au cœur de la fans zone.

En parallèle de ces activités hydrogène en piste et à destination du public, un forum de formation H2 sera organisé à Spa-Francorchamps, par Automotive Skills Alliance, GreenSkillsforH2 et Skills Alliance for Industrial Symbiosis, entités européennes.


L’hydrogène en route vers Le Mans !

MissionH24, programme issu d’une collaboration entre l’Automobile Club de l’Ouest et H24Project, a organisé avec nombre d’acteurs impliqués dans la transition énergétique une expérience singulière : le prototype électrique hydrogène H24 a roulé aujourd’hui sur l’autoroute qui relie Paris au Mans.

Avec un départ symbolique de la place de la Concorde, devant l’Automobile Club de France, une autre référence dans l’histoire des sports mécaniques, la H24 a emprunté ensuite l’autoroute A11, avec un passage par le péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines, bien connu des conducteurs. La H24, pilotée par Stéphane Richelmi, a été accompagnée dans cette aventure par un véhicule d’assistance, utilisant lui aussi l’hydrogène, fourni par son partenaire Symbio, le leader technologique et industriel européen de piles à combustible hydrogène.

 

                  Crédit : Louis Monnier ACO

 

Avec le soutien de Vinci Autoroutes, de la Préfecture de la Sarthe, de la Préfecture des Yvelines et des forces de sécurité pour assurer le bon déroulement de l’opération et la protection de tous les usagers, cette démonstration de la compétition hydrogène zéro émission sur la route témoigne de la contribution de l’Endurance, des 24 heures du Mans, ainsi que nombre d’acteurs à la mobilité globale.
Ce roulage sera au cœur d’une série de vidéos, d’interviews relatant l’implication de l’ACO, de la Préfecture de la Sarthe, du Service Départemental d'Incendie et de Secours de la Sarthe (SDIS 72), de la ville du Mans, de la région Pays de La Loire et des partenaires de MissionH24 dans le déploiement de l’hydrogène au Mans et dans son environnement.


Formation hydrogène aux TotalEnergies 6 Heures de Spa-Francorchamps

Dans le cadre de la Stratégie européenne en matière de compétences, un Forum H2 sera organisé par les principales entités européennes dédiées à la promotion de l’hydrogène (Automotive Skills Alliance, GreenSkillsforH2 et Skills Alliance for Industrial Symbiosis), en collaboration avec l’Automobile Club de l’Ouest. Le Forum se tiendra dans le cadre du Championnat du Monde d’Endurance FIA 2024, lors des TotalEnergies 6 Heures de Spa-Francorchamps, sur un circuit emblématique pour MissionH24 qui y a réalisé ses premiers tours de piste officiels avec son prototype électrique hydrogène en 2018.

 

Destiné aux professeurs, cet événement permettra de faire le point sur les derniers développements de l’hydrogène et de préparer à l’enseignement à l‘hydrogène en Europe. Des ateliers avec les experts hydrogène de la compétition automobile et ceux notamment de MissionH24, programme en collaboration avec l’ACO et H24Project, sont prévus. Preuve une fois encore du formidable laboratoire technologique que représente l’Endurance. Fort de sa stratégie hydrogène, l’ACO est référencé en Europe et par la Commission Européenne comme un acteur de la transition énergétique.


24 Heures du Mans 2024 : Des prototypes H2 en piste samedi 15 juin

Une première mondiale aura lieu samedi 15 juin 2024 à l’occasion des 24 Heures du Mans 2024 : la H24, prototype de course hydrogène de MissionH24, évoluera en piste quelques heures avant le départ de la 92e édition, comme elle a déjà pu le réaliser ces dernières années, mais en 2024 elle ne sera pas seule puisque plusieurs autres prototypes hydrogène l’accompagneront pour cette démonstration pionnière. Preuve que MissionH24, le programme en collaboration entre l’ACO et H24Project, poursuit concrètement ses objectifs.

Créé en 2018, MissionH24 participe à promouvoir l’hydrogène en compétition, avec pour finalité la création d’une catégorie H2 aux 24 Heures du Mans et en Championnat du Monde d’Endurance de la FIA. Ce roulage de démonstration de prototypes hydrogène témoigne de l’engagement de constructeurs prêts à rejoindre cette nouvelle catégorie, futur de l’endurance après la formidable ère de l’Hypercar actuelle.

Entre 12 et 13 heures, sur le grand circuit des 24 Heures du Mans évolueront donc à un rythme soutenu plusieurs prototypes de compétition hydrogène, utilisant pile à combustible et moteur à combustion hydrogène. La compétition zéro émission se présentera ainsi aux centaines de milliers de spectateurs et de téléspectateurs. La course des 24 Heures du Mans, centenaire, est depuis sa création en 1923 un incroyable laboratoire technologique. Elle œuvre aujourd’hui à la transition énergétique indispensable à la défense de la planète et agit pour une mobilité zéro émission.

Les participants à ce roulage zéro émission de CO2 seront dévoilés officiellement dans les semaines à venir.

D’ores et déjà, rendez-vous le 15 juin 2024, peu après 12 heures, pour cette expérience inédite pour la compétition et la mobilité futures. Ce sera un des premiers grands temps forts de ce week-end manceau.


Stéphane Richelmi vise l'ELMS avec Vector Sport

Pilote de référence avec Norman Nato du programme MissionH24, Stéphane Richelmi se prépare à un calendrier 2024 animé. En parallèle de son implication avec l'équipe pour la création du nouveau prototype électrique hydrogène H24EVO, le pilote participera avec l'entité britannique Vector Sport (https://www.instagram.com/vectorsportofficial/?hl=fr), à toute la saison de l'European Le Mans Series (6 courses entre avril et octobre), en LMP2, avec un objectif complémentaire : décrocher une invitation aux 24 Heures du Mans de juin prochain (15-16 juin).

Fort de son expérience au volant de prototypes pionniers, les différents protos électrique hydrogène de MissionH24 (LMPH2G et H24, avant H24EVO dans quelques mois), Stéphane Richelmi, vainqueur des 24 Heures du Mans en LMP2 en 2016 et titré dans cette catégorie en FIA WEC toujours en 2016, mettra à profit en 2024 son engagement avec Vector Sport pour entretenir sa compétitivité, sa pugnacité, sa vista en course, face à de multiples concurrents de catégories différentes. Cette collaboration en LMP2 en 2024 témoigne de la qualité et de l’expérience du pilote de MissionH24.

En 2024, Stéphane Richelmi évoluera aux commandes de la H24 pour des tests de développements pour l'équipe MissionH24, ainsi que pour des événements particuliers annoncés dans les semaines à venir. Il contribuera également à l’élaboration de la nouvelle H24EVO.

 

Norman Nato, l'autre pilote de référence de MissionH24, est engagé en FIA WEC dans la catégorie Hypercar (Hertz Team Jota), et en Formula E (Andretti) pour 2024.


MissionH24 à Hyvolution Paris

Demain, à Paris, s'ouvre Hyvolution, véritable carrefour international, économique et politique de l'hydrogène décarboné. MissionH24, programme en collaboration entre l'Automobile Club de l'Ouest et H24Project pour la création d'une catégorie Hydrogène aux 24 Heures du Mans, y participera le 1er février. Bassel Aslan, directeur technique de cette équipe pionnière, présentera l'hydrogène en compétition automobile. 

A Paris, Porte de Versailles, du 30 janvier au 1er février, l'hydrogène investit les halls 4 et 6 du Parc des Expositions, avec pas moins de 550 exposants, 25 pays participants et l'organisation de nombreuses conférences. Production, distribution, stockage, mobilités, énergéticiens, valorisation…, l'écosystème de cette technologie en plein déploiement sera présent.

Lors d'éditions précédentes de Hyvolution, MissionH24 avait exposé ses prototypes hydrogène électriques. Cette année, Bassel Aslan, directeur technique du programme, vient partager les ambitions portées par la toute nouvelle H24EVO et l'usage particulier de l'hydrogène dans les conditions hors normes de la course, de la compétition automobile, de l'Endurance. Le rendez-vous est fixé le 1er février, forum 1, de 12h30 à 13 heures. Cette intervention sera diffusée sur le site de Hyvolution HYVOLUTION CONNECT | Hyvolution 2024.
Partenaires de MissionH24, TotalEnergies, Michelin via son entité Watea by Michelin, Symbio et Plastic Omnium figurent parmi les acteurs incontournables de Hyvolution, durant ces trois jours à Paris.

A noter aussi : MissionH24 constitue l'un des premiers épisodes de la série "H2 et territoires'' que Victorien Erussard, d'Energy Observer, dévoilera à partir du 30 janvier, en avant première sur le salon, puis le soir sur les réseaux sociaux H2_ET_TERRITOIRES_INTRO_SST (vimeo.com
En 2022, le marin avait découvert les 24 Heures du Mans, la stratégie Hydrogène de l'Automobile Club de l'Ouest et le programme MissionH24, de manière très concrète : il avait bouclé un tour du légendaire circuit de plus de 13 kilomètres dans la LMPH2G à côté de Stéphane Richelmi, durant la "grande" semaine de course.    

Laboratoire technologique, la compétition automobile, notamment l'Endurance, contribue plus que jamais à la recherche de nouvelles technologies pour la mobilité. La mobilité décarbonée.

 

INFORMATIONS PRATIQUES
Hyvolution 
Hall 4 et Hall 6 du Parc des expositions, Porte de Versailles, Paris
Ouvert de 9 à 19 heures, le mardi et mercredi. De 9 à 18 heures, le jeudi.

Intervention de Bassel Aslan
1er février, 12h30 - 13 Heures. Forum 1, Hall 4.


MissionH24 au Autosport International Show à Birmingham

A l’occasion de l’Autosport International Show, rendez-vous incontournable du sport automobile en janvier à Birmingham, au National Exhibition Centre, MissionH24 présente l’hydrogène en compétition. Ce programme pionnier en collaboration entre l’Automobile Club de l’Ouest et H24Project contribue à la création d’une catégorie dédiée aux prototypes hydrogène aux 24 Heures du Mans.

C’est le départ pour 2024 et MissionH24 entame déjà son programme particulièrement riche pour cette année. Si la construction de la toute nouvelle H24EVO concentre les attentions de l’équipe et de ses partenaires, d’autres événements majeurs figurent à leur agenda. Parmi eux, l’Autosport International, salon du sport automobile et de l’automobile organisé en janvier à Birmingham depuis plusieurs années, accueille la H24 du 11 au 14 janvier au National Exhibition Centre.

La H24 affiche un palmarès unique : elle est le premier prototype électrique hydrogène à avoir évolué en course, en endurance, en Michelin Le Mans Cup, et à avoir terminé toutes ses courses face à un plateau de machines à moteur thermique classique. La H24 sera exposée dans le Hall 3A consacré au sport auto, accueillant toutes les disciplines les plus prestigieuses.

La H24 démontrera la stratégie de l’Endurance, engagée à décarboner la course, via l’hydrogène. Créées en 1923, les 24 Heures du Mans sont un laboratoire technologique crucial. Aujourd’hui, les recherches visent la compétition zéro émission. L’hydrogène témoigne d’un potentiel certain comme l’expliquera Bassel Aslan, le directeur technique de MissionH24, lors d’une intervention publique organisée dimanche à 11H00 CET.

Celui-ci pourra également expliquer les avancées sur la H24EVO, toute nouvelle machine, qui réalisera ses premiers roulages en 2025.

Pour plus d’informations sur Autosport International Show ou A24, cliquer ici : https://autosportinternational.com/en/2024


L'année 2023 de MissionH24

MissionH24, le programme en collaboration entre l'Automobile Club de l'Ouest et H24Project pour la création d'une catégorie hydrogène aux 24 Heures du Mans, a vécu une année 2023 particulièrement dense.

Alors que l'équipe de course, sous la direction de son directeur technique, Bassel Aslan, travaille depuis quelques mois déjà sur le troisième prototype du programme, la H24EVO, présentée officiellement début octobre, les événements se sont multipliés en 2023 pour MissionH24 : en piste, sur des circuits ou encore lors de salons, en France ou à l'étranger, ou à proximité de la Commission Européenne à Bruxelles ou à Paris, près du Théâtre du Châtelet lors de la cérémonie prestigieuse des Ballons d'Or et lors du Centenaire des 24 Heures du Mans en juin dernier... L'hydrogène, la compétition zéro émission, l'endurance durable, le rôle pionnier des 24 Heures du Mans ont été présentés, expliqués, partagés avec des publics extrêmement variés car la transition énergétique est l'affaire de tous.

Retrouvez en images quelques unes de ces étapes de 2023 avant une année 2024 toujours plus animée.


MissionH24 à l'avant-première du film officiel des 24 Heures du Mans 2023

Demain, mercredi 6 décembre, au Mans, au cinéma CGR de Saint-Saturnin, l'édition des 24 Heures du Mans 2023 se rejoue (en moins de deux heures, certes) pour le plus grand plaisir des fans de la classique de l'Endurance, qui ont très rapidement rempli toutes les salles dédiées à cette avant-première. Des acteurs de juin dernier seront présents pour partager ces moments exceptionnels, notamment deux représentants de l'équipage vainqueur, Alessandro Pier Guidi et Antonio Giovinazzi de Ferrari, mais aussi les gagnants de la catégorie LMP2, avec deux représentants de l'équipe Inter Europol Competition, Fabio Scherer et Jakub Smiechowski. Participeront également à cette soirée, tout comme Julien Canal, pilote d'Alpine Elf Team et Norman Nato de MissionH24. Bassel Aslan, directeur technique du programme, collaboration entre l'Automobile Club de l'Ouest et H24Project pour la promotion de l'hydrogène en compétition, figurera parmi les nombreux invités.

En juin 2023, la Ministre des Sports, des Jeux Olympiques et Paralympiques, Amélie Oudéa-Castéra avait découvert la compétition zéro émission sur le mythique tracé des 24 Heures en réalisant un tour à bord du prototype électrique-hydrogène, LMPH2G, piloté par Stéphane Richelmi, et cela à quelques heures du départ des 24 Heures du Mans 2023, à revivre désormais en film.