Le ministre délégué à l‘Industrie découvre la voiture de course hydrogène zéro émission !

MissionH24 a créé l’événement hier soir lors de la parade du centenaire des 24 Heures du Mans dans Paris. À bord du prototype électrique-hydrogène LMPH2G qui fermait le cortège, avait pris place le ministre délégué à l’Industrie, Roland Lescure.

Moment exceptionnel hier soir dans Paris pour le programme MissionH24. Un cortège de véhicules symbolisant le passé, le présent et le futur des 24 Heures du Mans qui fête cette année son centenaire, a traversé Paris, escorté par les motards de la Garde Républicaine.

Pour fermer ce défilé parti à 22h40 de la place de La Concorde et s’arrêtant à l’Hôtel de la Monnaie (La Monnaie de Paris est l’auteur du trophée de l’édition du Centenaire des 24 Heures qui se disputeront les 10 et 11 juin), puis au pied de la Tour Eiffel, les organisateurs avaient symboliquement choisi l’un des prototypes à propulsion électrique-hydrogène du programme MissionH24. A bord, aux côtés de son pilote Stéphane Richelmi, un passager prestigieux : le ministre délégué à l’Industrie, Roland Lescure, accueilli quelques minutes avant le départ du convoi par Pierre Fillon, Président de l’Automobile Club de l’Ouest.

Passionné de technologie (il est polytechnicien), porteur de la stratégie et des projets technologiques et industriels de la France, le ministre a installé son 1,90 mètres dans le cockpit exigu de la voiture pour ce roulage inédit du prototype électrique-hydrogène de MissionH24 dans la nuit parisienne. Quelques kilomètres pour une découverte de cette technologie de transition énergétique et de son programme pionnier, porté par l’Automobile Club de l’Ouest et GreenGT, qui prépare l’arrivée des véhicules à propulsion hydrogène aux 24 Heures du Mans dans les années qui viennent au sein d’une catégorie qui leur sera dédiée. A 23 heures, la LMPH2G s’est arrêtée sous la Tour Eiffel, scintillante, permettant à Roland Lescure de savourer l’expérience qu’il venait de vivre.

La LMPH2G est exposée jusqu’à dimanche 5 février à Paris dans le cadre du Salon Rétromobile (Parc des Expositions de la porte de Versailles, hall 2.2, stand C.056) avec les véhicules les plus emblématiques de l’histoire des 24 Heures du Mans.

Roland Lescure, ministre délégué à l’Industrie :

« Je viens de traverser Paris, de la Concorde à la Tour Eiffel, l’une des plus belles villes du monde de jour comme de suit, à bord de l’une des plus belles voitures du monde, une voiture de course française fantastique : un prototype de compétition conçu et développé pour les 24 Heures du Mans dont le seul rejet dans l’atmosphère lors des quelques kilomètres de notre parcours s’est limité à de l’eau, quelques centilitres d’eau, absolument pure, résultat du fonctionnement de la pile à combustible à hydrogène qui alimente les moteurs électriques qui propulsent le véhicule.

Le cortège organisé ce soir portait une symbolique forte, une parade de véhicules anciens, très anciens parfois, la mythologie de la course d’hier, et ce trait d’union vers l’histoire de demain, avec ce prototype à hydrogène qui fait de la transition énergétique des mobilités une réalité tangible.

Il est fantastique de se dire que, en roulant, la seule chose que nous avons rejeté c’est de l’eau ! Environ un verre au kilomètre. L’hydrogène est l’une des clefs de la transition énergétique et MissionH24 est un défi d’innovation. Comme souvent dans l’univers automobile, tout commence par la course. Et puis c’est aussi un plaisir de voir que sur la carrosserie de cette voiture, les noms des partenaires qui accompagnent le programme sont ceux d’entreprises françaises ou européennes. Ce programme pionnier et ce véhicule exceptionnels permettent de penser l’avenir de notre quotidien, dans une logique de transition énergétique totalement décarbonée. Innovation, recherche, mécanique, ce programme porte notre excellence française.

Bravo MissionH24 et vive les 24 Heures du Mans ! »


MissionH24 a lancé sa saison 2023

C'est sur la piste des 24 Heures du Mans virtuelles que MissionH24, le programme en collaboration entre l'Automobile Club de l'Ouest et GreenGT afin de promouvoir l'hydrogène en compétition, a débuté sa saison 2023. Officiant comme leading car, la LMPH2G, premier prototype hydrogène électrique, a lancé les débats d'une course bien animée. Le départ d'une saison 2023 prometteuse pour MissionH24.

Finale des Le Mans Virtual Series, ces 24 Heures du Mans virtuelles 2023 ont sacré ce dimanche 15 janvier des équipes et des équipages hors du commun, car rassemblant les meilleurs du sim racing et des pilotes professionnels. Un événement dans le esport et le sport automobile auquel MissionH24, programme de compétition pour une mobilité durable, a participé avec grand intérêt.

Peu avant 14 heures (heure française), ce 14 janvier 2023, la LMPH2G a donné le rythme d'envol aux 45 équipages, représentant 180 concurrents issus de 41 pays, avec en tête de ce peloton particulier une première ligne Porsche Coanda, suivie d'une deuxième ligne Team Redline.

Durant 24 heures, la compétition a été intense et son déroulé animé. La LMPH2G a repris la piste lors des phases de neutralisation de course. A cette occasion, les concurrents comme les téléspectateurs ont pu découvrir ou approfondir leurs connaissances sur la compétition hydrogène, la stratégie de l'Automobile Club de l'Ouest, en collaboration avec GreenGT, pour la création d'une catégorie dédiée aux prototypes hydrogène à horizon Le Mans 2025. A l'heure où les énergies fossiles doivent être remplacées, de nombreux constructeurs sont intéressés et travaillent sur des solutions de mobilité hydrogène.

Via MissionH24 et son implication dans les 24 Heures du Mans Virtuelles, l'Automobile Club de l'Ouest et GreenGT souhaitent partager et faire connaître leur action en faveur de la transition énergétique, une thématique universelle.

La victoire de la 3e édition de ces 24 Heures du Mans Virtuelles est revenue à l'Oreca 07 #2 du team redline, menée par Felipe Drugovich, Felix Rosenqvist, Luke Bennett et Chris Lulham.

Prochain rendez-vous du programme MissionH24 avec le public ? Un indice : regardez dans vos rétros.


MissionH24 aux 24 Heures du Mans Virtuelles

Pour débuter la saison 2023, MissionH24 s'engage aux 24 Heures du Mans Virtuelles, les 14 et 15 janvier. Le programme mené en collaboration entre l'Automobile Club de l'Ouest et GreenGT afin de promouvoir l'hydrogène pour une compétition zéro émission, entend ainsi s'adresser à à tous les adeptes de sport automobile, qu'ils soient au volant de simulateurs comme de vrais prototypes.

 

La transition énergétique est l'affaire de tous. La LMPH2G, la première voiture de course électrique hydrogène de MissionH24, officiera comme leading car de la grande finale de Le Mans Virtual Series. Elle aura pour mission de donner le tempo au départ de ce peloton extraordinaire qui réunit les plus grandes vedettes du sim racing comme du sport automobile, avec notamment le double champion du monde de F1, Max Verstappen, Romain Grosjean ou encore Gustavo Menezes. La course, dont le départ sera donné à 14 heures (heure FR) sera retransmise dans toute l'Europe et notamment sur Eurosport Player. Le programme complet sera donné bientôt.

Depuis la première édition des 24 Heures du Mans virtuelles, en juin 2020, le programme MissionH24 a très concrètement déployé sa stratégie. Avec la LMPH2G, puis la H24, tout dernier prototype développé par l'équipe H24Racing, l'hydrogène a témoigné de son potentiel, de sa fiabilité. Grande première mondiale en sport automobile : la H24, engagée en Michelin Le Mans Cup, en catégorie voiture innovante, a participé en 2022 aux épreuves d'Imola, le Mans et Portimao. Cette nouvelle technologie, complexe, a rallié l'arrivée à chaque fois. Une sacrée statistique ! Cette performance est une première mondiale: jamais une voiture hydrogène n'avait participé à une compétition de ce niveau. Au Mans, pendant la semaine des 24 Heures, elle a établi un record dans les Hunaudières : 290,8 km/h pour un véhicule hydrogène, qui n'émet aucun CO2 aux échappements, uniquement de l'eau. Ce projet pionnier n'est pas de la science fiction, il est bien réel. Stéphane Richelmi et Norman Nato sont les deux pilotes de référence.

Lors des 24 Heures du Mans virtuelles 2023, MissionH24 va rencontrer une nouvelle audience, une jeune génération concernée par la transition énergétique. Un rendez-vous à ne pas manquer.