MissionH24 participe à la stratégie RSE des 24 Heures du Mans

En juin dernier, lors du centenaire des 24 Heures du Mans, l'Automobile Club de l'Ouest a poursuivi ses actions en faveur de son programme Race to 2030, visant la neutralité carbone de son épreuve phare. MissionH24, collaboration entre l'ACO et GreenGT pour la création d'une catégorie hydrogène aux 24 Heures du Mans, s'est associé aux différentes opérations menées pour atteindre, entre autres, une compétition et une mobilité durables.

Acteur engagé de la transition énergétique, MissionH24 soutient la stratégie de responsabilité sociétale des entreprises de l'Automobile Club de l'Ouest. Lors des dernières 24 Heures du Mans, plusieurs roulages de ses prototypes hydrogène ont permis de démontrer aux spectateurs et aux téléspectateurs le potentiel de l'hydrogène. Durant toute la semaine, un village réunissant constructeurs, institutions et sociétés engagées a proposé de multiples activations pour découvrir ce vecteur d'énergie.

 

Pendant l'été, découvrez, jouez et gagnez (peut-être) sur les différents réseaux sociaux de MissionH24.

https://www.instagram.com/p/CupFZPbKZ_8/


GreenGT Technologies SAS avec MissionH24

Suite à la démission de Christophe Ricard de GreenGT Holding, les deux entités du groupe - GreenGT SA (Suisse) et GreenGT Technologies SAS (France) - deviennent indépendantes et autonomes.

GreenGT Technologies SAS présidée par Jean-Michel Bouresche assurera la collaboration avec l'ACO pour MissionH24, programme pour la création d'une catégorie dédiée aux prototypes hydrogène aux 24 Heures du Mans.


MissionH24 au Mans Classic

Après la course du siècle, les 24 Heures du Mans 2023, ces 10 et 11 juin, puis le salon des nouvelles technologies, Viva Tech, à Paris, la semaine passée, MissionH24 se présente du 29 juin au 2 juillet au Mans Classic, plus grande course rétrospective du monde.

Après avoir roulé sur les plus mythiques 13,6 kilomètres de circuit automobile, lors des 24 Heures du Mans 2023, offrant ainsi un baptême en LMPH2G à Amélie Oudéa-Castéra, Ministre des Sports, des Jeux Olympiques et Paralympiques, puis salué les dizaines de milliers de spectateurs, lors d’un tour d’honneur à quelques minutes du départ de l’édition du centenaire, MissionH24 a ensuite rejoint mi-juin Paris, pour participer à la Global Sports Week de Viva Tech, afin de démontrer le potentiel de l’hydrogène en compétition automobile, pour offrir des courses et une mobilité décarbonées. Le public, présent en nombre (150 000 personnes sur 4 jours), a manifesté son intérêt pour le programme en collaboration entre l’Automobile Club de l’Ouest et GreenGT.

Dès jeudi, et ce jusqu’au 2 juillet, MissionH24 évoluera dans la légendaire épreuve classique, Le Mans Classic. Exposée avec les véhicules du Group C (près de Maison Blanche), la H24, le premier prototype de course électrique-hydrogène à avoir concouru à ce niveau de compétition d’Endurance (4 épreuves en Michelin Le Mans Cup en 2022) témoignera du lien existant entre le passé, le présent et le futur : passion, raison, progrès, engagement, quatre piliers fondateurs des 24 Heures du Mans.

La H24, statique, sera accessible à tous, public, pilotes. Elle sera même "joueuse", permettant aux plus "classic" de se démarquer grâce à un concours d’élégance.

Pour plus de détails, rendez vous sur le stand dédié aux Group C et à MissionH24, avec sa H24.


La visite de Akio Toyoda à MissionH24 au Mans

Aux 24 Heures du Mans 2023, l'hydrogène a été un sujet d'actualité important. MissionH24, le programme en collaboration entre l'Automobile Club de l'Ouest et GreenGT, en vue de créer une catégorie de prototypes H2 pour les 24 Heures du Mans 2026, a initié nombre de projets développant cette technologie qui permet de décarboner non seulement la course mais la mobilité plus généralement.

Parmi les annonces effectuées durant la grande semaine du Mans, on notera celle de Toyota, réalisée vendredi lors de la conférence officielle de l'ACO, par Akio Toyoda, le chairman de Toyota, en personne. Il a présenté la GR H2 Racing Concept, destinée à la future catégorie H2 des 24 Heures du Mans, avant de prendre la piste, samedi midi, au volant de l' ORC Rookie GR Corolla H2 concept, une voiture présentée pour la première fois en France.

Voici les impressions de Akio Toyoda, ou encore Morizo lorsque le chairman de Toyota évolue en piste comme pilote.


MissionH24, au cœur de l’actualité sportive et hydrogène, aux 24 Heures du Mans 2023

Cette édition 2023 des 24 Heures du Mans a été marquée par les célébrations des 100 ans de l’épreuve, par le futur qui se dessine de plus en plus précisément, la décarbonation de la course, via la technologie hydrogène. Annonce de programme, présentations de véhicules, village dédié, visite et baptême de la Ministre des Sports, des Jeux Olympiques et Paralympiques dans un des prototypes de MissionH24, navettes H2... Si la catégorie dédiée à ce nouveau vecteur énergétique est envisagée pour les 24 Heures du Mans 2026, l’hydrogène était déjà bien présent cette année.

Des milliers de visiteurs au village H2

Formation, mobilités, fabrication, stockage, usages, transformation énergétique, pédagogie, accompagnement des entreprises vers une mobilité durable, jeux, apprentissage ludique et compétition automobile, pile à combustible ou moteur à combustion interne, 24 Heures du Mans... sur 2500 m2, l’hydrogène était au cœur de toutes ces thématiques pendant la semaine des 24 Heures, dans le village H2. Sur cet espace dédié, des milliers de personnes ont découvert ou approfondi leurs connaissances de cette nouvelle technologie, qui ouvre la voie à une mobilité décarbonée.

Plus d’une dizaine d’exposants ont expliqué, présenté, l’hydrogène à plusieurs milliers de spectateurs. MissionH24, bien sûr, mais aussi Alpine, Toyota, Ligier Bosch, GCK Solution F, l’Université du Mans, la GreenBox, la SNCF, Neopolia, la représentation France de la Commission Européenne, Watea, Plastic Omnium ou encore le Symposium H2 du Mans (organisé avec l’ACO les 26 et 27 septembre) ont partagé leur savoir-faire, leur retour d’expérience, leurs recherches sur l’hydrogène.

La Toyota GR H2 Racing Concept, la Foenix H2 de Solution F (GT) et la Ligier JS2 RH2 Bosch Engineering (GT) en exclusivité au Mans

Dans un espace réservé à la compétition, avec la LMPH2G de MissionH24, en fer de lance de ces nouveaux programmes ou projets, des véhicules étaient exposés : l’Alpine Alpenglow et trois autres, révélés en première mondiale au Mans : La Toyota GR H2 Racing Concept, la Foenix H2 de Solution F (GT) et la Ligier JS2 RH2 Bosch Engineering. Akio Toyoda, le chairman de Toyota, présent au Mans, a lui-même dévoilé le concept de la marque japonaise, destiné à intégrer la nouvelle catégorie H2 des 24 Heures. Les fans de sport automobile ont multiplié les photos de ces machines du futur.

La Ministre des Sports, des Jeux Olympiques et paralympiques découvre la compétition zéro émission

Amélie Oudéa-Castéra, Ministre des Sports, des Jeux Olympiques et Paralympiques, a passé combinaison et casque samedi midi, quelques heures avant le départ de la 91e édition mancelle, pour boucler un tour du mythique circuit des 24 Heures du Mans, en passagère de la LMPH2G, le prototype électrique-hydrogène de MissionH24, programme en collaboration entre l’ACO et GreenGT, en vue de la création d’une catégorie H2 aux 24 Heures. La Ministre a félicité l’ACO et tous les partenaires impliqués dans ce programme,  qui vise la décarbonation de la course et de la mobilité. Guidée dans sa visite mancelle par Pierre Fillon, le président de l’ACO, elle a pu échanger avec le Président de la Fédération Internationale de l’Automobile, Mohammed Ben Sulayem, et le chairman de Toyota, Akio Toyoda, impliqué lui aussi activement personnellement, tout comme son groupe, dans le déploiement de l’hydrogène pour un futur durable.

Sur la grille de départ, elle a pu retrouver son pilote, Stéphane Richelmi. Le Monégasque évoluait cette fois au volant de la H24, prototype électrique-hydrogène, avec lequel il a couru et fini quatre épreuves sur quatre de Michelin Le Mans Cup en 2022. Le starter de l’édition du siècle, LeBron James, est venu poser devant la H24, quelques minutes avant qu’elle n’effectue devant plus de 300 000 spectateurs, un tour d’honneur !

Et maintenant ?

Rendez-vous à Paris Expo, Porte de Versailles, du 14 au 17 juin, pour Viva Technology, salon annuel consacré à l’innovation technologique et aux start up. Le programme MissionH24 y présentera le futur de l’Endurance, sa stratégie hydrogène pour une compétition décarbonée. Un showcar du prototype électrique-hydrogène LMPH2G sera exposé.


La Ministre des Sports, des Jeux Olympiques et Paralympiques, teste la compétition zéro émission

Première au Mans, première expérience dans un prototype électrique-hydrogène, ce 10 juin 2023 aura été une journée découverte pour la Ministre des Sports, des Jeux Olympiques et Paralympiques, Amélie Oudéra-Castéra. Après avoir bouclé un tour du mythique circuit des 24 Heures du Mans, dans la LMPH2G, le premier prototype de MissionH24, programme en collaboration entre l'ACO et GreenGT, la ministre a livré ses impressions sur cette technologie qui permet de décarboner la course et la mobilité plus généralement.


Le Village H2 aux 24 Heures du Mans

Venez faire un tour du Village H2 aux 24 Heures du Mans 2023 !

Depuis lundi, journée traditionnelle de montage des stands d'exposition, la physionomie et l'activité du village H2 des 24 Heures du Mans 2023 a bien évolué. Pas moins de cinq véhicules ou démonstrateurs sport H2 s'exposent, avec en tête la LMPH2G de MissionH24, programme en collaboration entre l'ACO et GreenGT, en vue de créer une catégorie dédiée aux prototypes hydrogène aux 24 Heures du Mans. Mobilité multiple, train, formation, jeux pédagogiques, expérience immersive, rencontre avec des chercheurs, des ingénieurs...

Ne manquez pas le Village H2, ouvert samedi de 9 heures à Minuit et dimanche de 9 heures à 17h.


MissionH24 en première ligne dans le Village Hydrogène des 24 Heures du Mans

Au cœur du Village Hydrogène inauguré ce mercredi par Pierre Fillon, se présente l’un des prototypes à propulsion électrique-hydrogène du programme MissionH24. Histoire d’un défi pionnier qui a ouvert la voie de l’Endurance à tous les constructeurs tentés par cette énergie.

Pierre Fillon, Président de l’Automobile Club de l’Ouest, et Christophe Ricard, Président de GreenGT, sont deux visionnaires. Si leurs ambitions communes d’ouvrir la voie d’une mobilité décarbonée en Endurance ne s’étaient pas rencontrées en 2018, l’hydrogène n’aurait pas aujourd’hui un avenir aussi prometteur en sport automobile.

C’est en effet en 2018 que les deux hommes décident de créer ensemble un programme de développement d’un véhicule de compétition zéro émission, à propulsion électrique-hydrogène par pile à combustible, taillé pour l’Endurance. L’histoire du sport automobile y gagne un nom, MissionH24, qui résume en un acronyme son concept : « Mission » qui marque l’importance que les deux partenaires accordent à leur programme fondateur, « H » comme le symbole chimique de l’hydrogène, « 24 » pour 24 Heures du Mans, l’épreuve d’Endurance la plus prestigieuse, la plus difficile, du monde.

Le 22 septembre 2018, sur le circuit de Spa-Francorchamps, le premier véhicule de ce programme en participation entre les deux entités, un prototype laboratoire baptisé LMPH2G (pour « Le Mans Prototype Dihydrogène Gazeux ») effectue un premier tour de piste. A son volant, Yannick Dalmas, quadruple vainqueur des 24 Heures du Mans, révèle la tangibilité du programme et de ses ambitions. Une première mondiale.

Au fil des saisons suivantes, l’équipe H24Racing, créée pour exploiter le véhicule en piste, enchaîne les premières, toutes historiques : le 15 juin 2019, la LMPH2G réalise un tour du circuit des 24 Heures du Mans quelques minutes avant le départ des concurrents de la 87e édition de l’épreuve. Le 20 septembre 2019, sur le circuit de Spa-Francorchamps, la voiture prend part aux essais libres de la manche belge de Michelin Le Mans Cup. A cette occasion, elle effectue une autre première mondiale : un ravitaillement en hydrogène à la station mobile spécialement développée par TotalEnergies. En septembre 2020, à l’occasion de la 88e édition des 24 Heures du Mans, elle réédite son Tour d’Honneur. En mars 2021, est présentée la H24, premier prototype de course du programme MissionH24 qui succède à la voiture laboratoire qu’était la LMPH2G. La H24 entame un programme intense d’essais privés et, le 21 août 2021, effectue un Tour d’Honneur du circuit du Mans quelques minutes avant que ne s’élancent les concurrents des 89e 24 Heures du Mans. Ces tours de démonstration, comme les milliers de kilomètres en essais privés et les quelques participations aux essais libres des épreuves de Michelin Le Mans Cup, préparent la voiture à son premier grand défi : la participation à l’intégralité d’un week-end de compétition, essais libres, qualifications et course. Ce premier Everest auquel doit se confronter MissionH24 se présente à l’équipe de course le week-end du 14 mai 2022. Sur le circuit d’Imola, dans le cadre de la manche italienne du calendrier de la Michelin Le Mans Cup, le pilote de la H24, Stéphane Richelmi, passe sous le drapeau à damier après 110 minutes de course. Jamais dans l’histoire du sport automobile un prototype à propulsion électrique-hydrogène n’avait participé à une course internationale d’Endurance. En juin, nouvel exploit à l’occasion de la semaine des 24 Heures du Mans : Stéphane Richelmi établit sur le circuit des 24 Heures un record de vitesse en atteignant 290,8 km/h dans les Hunaudières, sous une pluie naissante.

A l’occasion de la semaine de course du centenaire des 24 Heures du Mans, MissionH24 est à nouveau présent sur le circuit de la Sarthe. Pour quelques tours de démonstration avec dans le siège passager de la LMPH2G (qui roule toujours !) de prestigieux invités, et pour le nouveau Tour d’Honneur que la H24 réalisera samedi, Stéphane Richelmi au volant de la H24, à 15h42, quelques minutes avant que ne s’élancent les concurrents de l’édition du centenaire. Les 24 Heures du Mans referment avec cette 91e course le livre de leur premier centenaire. MissionH24 roule pour l’histoire de demain, traçant la voie depuis 2018 à des constructeurs qui, comme cette semaine dans le Village Hydrogène, dévoilent leurs projets autour de cette énergie…


MissionH24, dispositif spécial pour les 24 Heures du Mans

MissionH24, le programme en collaboration entre l’ACO et GreenGT pour la création d’une catégorie dédiée aux prototypes hydrogène aux 24 Heures du Mans 2026, se présente aux 24 Heures du Mans 2023, avec pas moins de trois véhicules, dont deux prototypes de course, la LMPH2G et la H24 ainsi qu’un showcar. Exposées en statique ou évoluant sur les mythiques 13,6 kilomètres du Mans, ces machines incarnent la compétition Hydrogène, une technologie qui participe à la décarbonation de la course.

Dès lundi, MissionH24 rejoint le Mans, pour une semaine fantastique de célébration du centenaire des 24 Heures, pour une présentation également du futur de la compétition automobile, via l’hydrogène.

La course légendaire de l’Endurance fête en 2023 ses cent ans, et l’ACO, son organisateur, entend bien construire les cent prochaines années, avec le contexte automobile et environnemental de ce siècle.

Pour MissionH24, la 4e manche du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA, est l’occasion de démontrer au nombreux public présent pour cette édition spéciale, le potentiel de l’hydrogène en compétition et en mobilité.

C’est avec un dispositif et des activités particulières que l’équipe s’installe. Dès mardi et pour toute la semaine, trois véhicules seront positionnés sur différents sites du circuit. L’un dans la structure TotalEnergies, un autre dans celle de Michelin et le dernier dans le Village Hydrogène. Dans cet espace consacré à l’hydrogène, MissionH24 démontre son caractère pionnier. Son expérience, ses recherches, ses validations ont initié le lancement de programmes de constructeurs en Hydrogène, présentés pour certains, durant cette semaine mancelle. L’inauguration de ce Village H2 aura lieu le mercredi 7 juin à 16 heures.

MissionH24 poursuit sa propre mission, s’attelant au développement performance d’éléments techniques déterminants.

Samedi, la H24 et la LMPH2G prendront la piste. A 12H23, la LMPH2G offrira un baptême découverte de la compétition zéro émission à un passager, dont l’identité sera révélée un peu plus tard dans la semaine. Patience.

Quant à la H24, elle aura le privilège d’effectuer un tour d’honneur, samedi à 15h42, peu avant le départ de cette course du siècle, devant ce formidable plateau.


Différentes technologies Hydrogène bienvenues aux 24 Heures du Mans

Avec pour objectifs de décarboner la course automobile et de contribuer à la transition énergétique nécessaire, l'Automobile Club de l'Ouest se consacre depuis 2018 à l'introduction de l'hydrogène en compétition. Avec MissionH24, programme en collaboration entre l'ACO et GreenGT, sécurité, performances, structures de ravitaillement sont étudiées avec la FIA pour la création d'une catégorie dédiée aux prototypes Hydrogène, aux 24 Heures du Mans à horizon 2025-2026.

Lien du communiqué ici : https://www.lemans.org/fr/actualites/aco/differentes-technologies-hydrogene-bienvenues-aux-24-heures-du-mans-57457