MissionH24 à la rencontre du public nombreux à Spa-Francorchamps

A l’occasion de la 3e manche du FIA WEC 2023, qui se déroulait en fin de semaine dernière à Spa-Francorchamps, MissionH24, le programme en collaboration entre l’Automobile Club de l’Ouest et GreenGT pour la création d’une catégorie Hydrogène aux 24 Heures du Mans, avait été convié par les organisateurs et les représentants du circuit pour présenter la compétition zéro émission. Le programme a été dense avec une présence au cœur du village destiné aux spectateurs et une démonstration en piste d’un de ses prototypes électriques-hydrogène, avec au volant Pierre Fillon, président de l’ACO et co-président de
MissionH24, et en passager, Amaury Bertholomé, directeur général du circuit de Spa Francorchamps. Avec une affluence record de fans, plus de 72 000 personnes, le bilan est plus que positif.

Lire la suite du communiqué ici : CP - MissionH24 à la rencontre du public nombreux à Spa-Francorchamps


MissionH24, action durable à Spa-Francorchamps

A l’occasion de la 3e manche du FIA WEC 2023, qui se déroule du 26 au 29 avril, à Spa-Francorchamps, MissionH24 présente la
compétition zéro émission, avec une démonstration en piste d’un de ses prototypes électriques-hydrogène, comme avec une
exposition à destination des spectateurs dans la fan zone. L’opportunité pour les organisateurs comme le circuit de témoigner
de leur stratégie pour une compétition et une mobilité durable.

Lire la suite du communiqué ici : CP - MissionH24 - Spa WEC 2023


MissionH24 et l’Industrie, à Lyon

A l’occasion de Global Industrie, la plus grande vitrine française de l’innovation industrielle, salon organisé à Eurexpo à Lyon du 7 au 10 mars, le programme sportif hydrogène de l’Automobile Club de l’Ouest et GreenGT est bien présent durant cet événement dédié aux professionnels comme au public : un des prototypes électrique hydrogène est ainsi exposé durant ces quatre jours, tandis que Bernard Niclot, responsable Innovation de MissionH24, introduit une table ronde consacrée à l’hydrogène et ses opportunités pour l’industrie en France, et que Pierre Fillon, président de l’Automobile Club de l’Ouest, contribue à la remise d’un prix, le Golden Tech. La thématique de ce concours en 2023 : la voiture hydrogène.

Alors que les 24 Heures du Mans fêtent leurs 100 ans cette année, 100 ans de passion et d’innovations, le lien naturel entre la célèbre course d’endurance et la recherche technologique est plus que jamais d’actualité, à l’heure de la transition énergétique et des défis qu’elle implique.

Démonstrateur technologique d’une mobilité durable possible, le prototype électrique hydrogène du programme MissionH24, collaboration entre l’Automobile Club de l’Ouest et GreenGT, a donc toute sa place au Global Industrie, le plus grand événement français consacré à l’innovation industrielle du 7 au 10 mars, à Lyon, Eurexpo, dans l’espace consacré aux Golden Tech, Hall 4. Cette voiture zéro émission témoignera de la collaboration de différents partenaires avec les ingénieurs de l’équipe de course pour concrétiser le potentiel de l’hydrogène. Recherche, innovation, tests sont leur quotidien, à l’image de nombre d’acteurs de l’industrie française face aux enjeux actuels.

Cette édition 2023 de Global Industrie développe la thématique de l’hydrogène, notamment via le concours Golden Tech, qui livrera son verdict le 10 mars à 13 heures (Hall 4, Eurexpo). Pierre Fillon, président de l’Automobile Club de l’Ouest, a été convié, via une vidéo, à participer à la célébration des gagnants qui auront rivalisé d’ingéniosité sur "la voiture hydrogène". Quatorze métiers ou rings seront représentés.

Bernard Niclot, responsable Innovation de MissionH24, lancera une table ronde consacrée aux opportunités offertes par l’hydrogène à l’industrie. Rendez vous le 9 mars, à partir de 16 heures, Hall 1.

La compétition automobile, l’Endurance et les 24 Heures du Mans prouvent, s’il était besoin, leur ancrage dans la mobilité et les défis industriels qui lui sont liés.


Le chrono de la H24

La livrée 2023 de la H24, prototype électrique-hydrogène du programme MissionH24, collaboration entre l'Automobile Club de l'Ouest et GreenGT pour une compétition zéro émission, est désormais connue, depuis ce 1er mars 2023.

A Bruxelles, à l'occasion d'une annonce stratégique pour l'autonomie énergétique européenne, via l'hydrogène, l'équipe a présenté, avec ses partenaires, les nouvelles couleurs de cette voiture de course pionnière.

Un chrono figure sur le toit de l'auto, dont un profil est bleu, l'autre blanc. Ce chrono délivre deux messages d'importance. Il symbolise les cent ans des 24 Heures du Mans, célébrés en 2023, et le temps que ce programme sportif zéro émission, via l'hydrogène, veut gagner pour la planète, en réduisant les émissions CO2.

En images, veuillez découvrir cette présentation :

https://youtu.be/s4Kgbl-lWtU


La H24 invitée de la commission européenne

Le 1er mars 2023, la H24 se présente à Bruxelles, au musée Autoworld, à l'invitation de la Commission Européenne.

Prototype de compétition zéro émission, la H24 qui a couru en 2022 en Michelin Le Mans Cup en Italie, en France, au Portugal, bouclant toutes ses épreuves en pionnière de la mobilité durable, participe début mars à Bruxelles, à un événement fondateur de la stratégie européenne hydrogène. Le programme sportif doublé d'un véritable défi technologique et énergétique contribue à la course à l'autonomie énergétique européenne.

Programme de déploiement de l'hydrogène, visant la création d'une catégorie dédiée aux prototypes hydrogène aux 24 Heures du Mans, MissionH24 sera représenté à Bruxelles, à l'Autoworld, place du cinquantenaire, le 1er mars à Bruxelles.

Devant le célèbre musée belge consacré à l'automobile, seront exposés la H24, la station H2 mobile de TotalEnergies, une première mondiale, un réservoir pour contenir de l'hydrogène gazeux conçu par Plastic Omnium et une pile à combustible de Symbio, qui, avec Michelin, Richard Mille, Dietsmann et Essilor, sont les partenaires techniques de référence et stratégiques du programme.

Cette mise en avant, auprès des institutions comme du grand public, témoigne de l'écosystème complet développé par MissionH24, concret et déjà opérationnel et performant.

La H24, en présence de ses pilotes Stéphane Richelmi et Norman Nato, dévoilera à cette occasion sa nouvelle livrée pour la saison 2023. Cette livrée particulière rend hommage au passé et au futur de la mobilité et incarne les convictions et les objectifs des membres de MissionH24.

Pour découvrir ces nouvelles couleurs, rendez-vous le 1er mars 2023. 


Les 24 Heures du Mans, en séance cinéma à Bruxelles

Moment convivial et d’échanges avec le public, la programmation du film officiel des 24 Heures du Mans 2022 au Club TheMerode, à Bruxelles ce 28 février, sera l’occasion aussi de partager l’une des facettes importantes de la célèbre course d’endurance: elle constitue un véritable défi technologique, industriel, économique pour le milieu automobile, pour la mobilité au sens large. En 2023, les 24 Heures du Mans fêtent leurs 100 ans, 100 ans d’innovations.

La Commissaire Européenne, Mariya Gabriel, en charge de la Recherche et Innovation, Education, Culture et Jeunesse, et Pierre Fillon, président de l’Automobile Club de l’Ouest, ainsi que les pilotes Sarah Bovy, Sébastien Buemi, Yannick Dalmas et Stéphane Richelmi répondront à l’issue de la diffusion du film aux questions des spectateurs.

Parmi les thématiques abordées, figureront très vraisemblablement la transition énergétique et la mobilité décarbonée, indispensables à la défense de la planète.

MissionH24, le programme en collaboration entre l’Automobile Club de l’Ouest et GreenGT pour promouvoir l’hydrogène en compétition, sera représenté par Stéphane Richelmi, le pilote de la H24 qui a bouclé toutes ses courses en 2022, et certains membres de l’équipe H24Racing. La commissaire européenne Mariya Gabriel pourra témoigner de son expérience, en mars dernier : sur le circuit Bugatti au Mans, elle avait découvert la compétition hydrogène, zéro émission, via un baptême à bord de la LMPH2G, le premier prototype électrique-hydrogène de MissionH24, au côté de Stéphane Richelmi, lors d’une journée consacrée à l’écosystème Hydrogène développé par l’Automobile Club de l’Ouest, ainsi que la ville du Mans, le département de la Sarthe et la région Pays de la Loire.

Voilà quelques jours, à l’issue d’un roulage zéro émission, à bord de la LMPH2G de MissionH24, dans les rues parisiennes entre la Place de la Concorde et la Tour Eiffel, le ministre français délégué à l'industrie, Roland Lescure, avait ainsi souligné :

L’hydrogène est l’une des clefs de la transition énergétique et MissionH24 est un défi d’innovation. Comme souvent dans l’univers automobile, tout commence par la course. Et puis c’est aussi un plaisir de voir que sur la carrosserie de cette voiture, les noms des partenaires qui accompagnent le programme sont ceux d’entreprises françaises ou européennes. Ce programme pionnier et ce véhicule exceptionnels permettent de penser l’avenir de notre quotidien, dans une logique de transition énergétique totalement décarbonée. Innovation, recherche, mécanique, ce programme porte notre excellence française.

Cette soirée cinéma au Club TheMerode du 28 février précédera une annonce importante sur la stratégie européenne en matière d’hydrogène, le 1er mars, à Bruxelles.


MissionH24 présente la compétition Hydrogène à l'ESTACA

En décembre dernier, la pile à combustible, avec Symbio, et la stratégie hydrogène de l’ACO étaient les thématiques abordées lors d’une toute première rencontre avec les étudiants de l’ESTACA (Ecole Supérieure des Techniques Aéronautiques et de Construction Automobile) de Saint Quentin en Yvelines et ceux de Laval et bordeaux, connectés via visioconférence. L'hydrogène et la transition énergétique suscitent évidemment un vif intérêt auprès de cette génération en cours de formation. Suite à ce premier échange apprécié, une nouvelle intervention a été programmée en ce début de mois de février.
MissionH24, programme en collaboration entre l’Automobile Club de l’Ouest et GreenGT pour la promotion de l’hydrogène en compétition et la création d’une catégorie dédiée aux prototypes hydrogène aux 24 Heures du Mans, était cette fois représenté par Bernard Niclot, consultant Hydrogène de l’ACO et Antoine Larroque, ingénieur exploitation et Team Manager de H24Racing. Le programme du jour ? La compétition hydrogène. Comment introduit on une nouvelle technologie en course ? Comment établir le règlement sportif ? Technique ? Quelles sont les étapes rencontrées par une équipe de course pionnière, composée de mécaniciens et ingénieurs explorateurs ? Comment ce prototype hydrogène électrique a-t-il été accueilli en piste par le public, par les concurrents ?

Les mentalités ont évolué.

Alors que Bernard Niclot et Antoine Larroque ponctuaient leurs présentations, rappelant que la H24, prototype à pile à combustible avait participé à 4 épreuves de Michelin Le Mans Cup et terminé ces 4 épreuves en améliorant à chaque fois ses performances en piste, l’assistance manifestait sa curiosité en multipliant les questions.
Quel est le potentiel et la fiabilité d'une pile à combustible ? Pourquoi ce type de châssis et cette aérodynamique ? Quel sera le temps de ravitaillement ? Ou se situe en terme de performance la H24 par rapport à la concurrence thermique ? Quels risques avec l'hydrogène ? Quelles certifications passer pour travailler dans ce contexte de haute tension ? Quels obstacles rencontrés ? Quel est le programme de développement ? Quelles améliorations avez-vous planifiées ? Quel est votre meilleur souvenir ? « Imola notre première course en 2022 restera mon plus bel accomplissement même si j'ai gagné des courses dans mon parcours, par ailleurs, reconnaissait Antoine Larroque. Il ajoutait cette anecdote : « Sur les courses, je rencontre des ingénieurs dans d’autres équipes avec qui j’étais à l'école. Au début, ils me disaient " j'espère que ta machine ne va pas tomber en panne souvent et nous provoquer des drapeaux jaunes ou rouges." A la fin du week-end, ils revenaient parfois et me disaient : "alors tu as fait quoi ? Je répondais que nous avions fini et appris. Et eux ? Leur voiture pouvait être sur le plateau car elle n'avait pas fini la course. Les mentalités ont évolué. Nous avons montré que l'hydrogène en course fonctionne et a du potentiel. Nous sommes encore au début et apprenons car notre technologie est loin d’être mature comme le moteur thermique. C'est passionnant et vertueux pour le sport automobile. » Bernard Niclot soulignait cette caractéristique de la course et des 24 Heures du Mans, qui fêtent leurs 100 ans en juin : « La compétition est un laboratoire de recherche pour la mobilité de tout un chacun. L'hydrogène s'inscrit dans ses apports légendaires de la course à la route. »


Le ministre délégué à l‘Industrie découvre la voiture de course hydrogène zéro émission !

MissionH24 a créé l’événement hier soir lors de la parade du centenaire des 24 Heures du Mans dans Paris. À bord du prototype électrique-hydrogène LMPH2G qui fermait le cortège, avait pris place le ministre délégué à l’Industrie, Roland Lescure.

Moment exceptionnel hier soir dans Paris pour le programme MissionH24. Un cortège de véhicules symbolisant le passé, le présent et le futur des 24 Heures du Mans qui fête cette année son centenaire, a traversé Paris, escorté par les motards de la Garde Républicaine.

Pour fermer ce défilé parti à 22h40 de la place de La Concorde et s’arrêtant à l’Hôtel de la Monnaie (La Monnaie de Paris est l’auteur du trophée de l’édition du Centenaire des 24 Heures qui se disputeront les 10 et 11 juin), puis au pied de la Tour Eiffel, les organisateurs avaient symboliquement choisi l’un des prototypes à propulsion électrique-hydrogène du programme MissionH24. A bord, aux côtés de son pilote Stéphane Richelmi, un passager prestigieux : le ministre délégué à l’Industrie, Roland Lescure, accueilli quelques minutes avant le départ du convoi par Pierre Fillon, Président de l’Automobile Club de l’Ouest.

Passionné de technologie (il est polytechnicien), porteur de la stratégie et des projets technologiques et industriels de la France, le ministre a installé son 1,90 mètres dans le cockpit exigu de la voiture pour ce roulage inédit du prototype électrique-hydrogène de MissionH24 dans la nuit parisienne. Quelques kilomètres pour une découverte de cette technologie de transition énergétique et de son programme pionnier, porté par l’Automobile Club de l’Ouest et GreenGT, qui prépare l’arrivée des véhicules à propulsion hydrogène aux 24 Heures du Mans dans les années qui viennent au sein d’une catégorie qui leur sera dédiée. A 23 heures, la LMPH2G s’est arrêtée sous la Tour Eiffel, scintillante, permettant à Roland Lescure de savourer l’expérience qu’il venait de vivre.

La LMPH2G est exposée jusqu’à dimanche 5 février à Paris dans le cadre du Salon Rétromobile (Parc des Expositions de la porte de Versailles, hall 2.2, stand C.056) avec les véhicules les plus emblématiques de l’histoire des 24 Heures du Mans.

Roland Lescure, ministre délégué à l’Industrie :

« Je viens de traverser Paris, de la Concorde à la Tour Eiffel, l’une des plus belles villes du monde de jour comme de suit, à bord de l’une des plus belles voitures du monde, une voiture de course française fantastique : un prototype de compétition conçu et développé pour les 24 Heures du Mans dont le seul rejet dans l’atmosphère lors des quelques kilomètres de notre parcours s’est limité à de l’eau, quelques centilitres d’eau, absolument pure, résultat du fonctionnement de la pile à combustible à hydrogène qui alimente les moteurs électriques qui propulsent le véhicule.

Le cortège organisé ce soir portait une symbolique forte, une parade de véhicules anciens, très anciens parfois, la mythologie de la course d’hier, et ce trait d’union vers l’histoire de demain, avec ce prototype à hydrogène qui fait de la transition énergétique des mobilités une réalité tangible.

Il est fantastique de se dire que, en roulant, la seule chose que nous avons rejeté c’est de l’eau ! Environ un verre au kilomètre. L’hydrogène est l’une des clefs de la transition énergétique et MissionH24 est un défi d’innovation. Comme souvent dans l’univers automobile, tout commence par la course. Et puis c’est aussi un plaisir de voir que sur la carrosserie de cette voiture, les noms des partenaires qui accompagnent le programme sont ceux d’entreprises françaises ou européennes. Ce programme pionnier et ce véhicule exceptionnels permettent de penser l’avenir de notre quotidien, dans une logique de transition énergétique totalement décarbonée. Innovation, recherche, mécanique, ce programme porte notre excellence française.

Bravo MissionH24 et vive les 24 Heures du Mans ! »


MissionH24 a lancé sa saison 2023

C'est sur la piste des 24 Heures du Mans virtuelles que MissionH24, le programme en collaboration entre l'Automobile Club de l'Ouest et GreenGT afin de promouvoir l'hydrogène en compétition, a débuté sa saison 2023. Officiant comme leading car, la LMPH2G, premier prototype hydrogène électrique, a lancé les débats d'une course bien animée. Le départ d'une saison 2023 prometteuse pour MissionH24.

Finale des Le Mans Virtual Series, ces 24 Heures du Mans virtuelles 2023 ont sacré ce dimanche 15 janvier des équipes et des équipages hors du commun, car rassemblant les meilleurs du sim racing et des pilotes professionnels. Un événement dans le esport et le sport automobile auquel MissionH24, programme de compétition pour une mobilité durable, a participé avec grand intérêt.

Peu avant 14 heures (heure française), ce 14 janvier 2023, la LMPH2G a donné le rythme d'envol aux 45 équipages, représentant 180 concurrents issus de 41 pays, avec en tête de ce peloton particulier une première ligne Porsche Coanda, suivie d'une deuxième ligne Team Redline.

Durant 24 heures, la compétition a été intense et son déroulé animé. La LMPH2G a repris la piste lors des phases de neutralisation de course. A cette occasion, les concurrents comme les téléspectateurs ont pu découvrir ou approfondir leurs connaissances sur la compétition hydrogène, la stratégie de l'Automobile Club de l'Ouest, en collaboration avec GreenGT, pour la création d'une catégorie dédiée aux prototypes hydrogène à horizon Le Mans 2025. A l'heure où les énergies fossiles doivent être remplacées, de nombreux constructeurs sont intéressés et travaillent sur des solutions de mobilité hydrogène.

Via MissionH24 et son implication dans les 24 Heures du Mans Virtuelles, l'Automobile Club de l'Ouest et GreenGT souhaitent partager et faire connaître leur action en faveur de la transition énergétique, une thématique universelle.

La victoire de la 3e édition de ces 24 Heures du Mans Virtuelles est revenue à l'Oreca 07 #2 du team redline, menée par Felipe Drugovich, Felix Rosenqvist, Luke Bennett et Chris Lulham.

Prochain rendez-vous du programme MissionH24 avec le public ? Un indice : regardez dans vos rétros.